La Russie étudie de nouveaux prix pour l’énergie

Le département russe de l’énergie cherche à mettre en œuvre des tarifications spéciales pour les miners de crypto-monnaies, après la migration de cette industrie de pays voisins comme la Chine dans le pays.

Le ministère russe en charge de l’énergie, Nikolai Shulginov, a déclaré mercredi que le gouvernement travaillait sur une nouvelle structure permettant de différencier les prix entre les usages généraux et le secteur de l’extraction de crypto-monnaies, a indiqué l’agence locale de presse RBC le 13 octobre.

Shulginov a indiqué que les miners de crypto-monnaies ne devraient pas utiliser l’électricité en Russie aux tarifs domestiques, déclarant :

“Nous ne devons pas laisser les miners profiter de la situation présente au prix des faibles taux d’électricité résidentielle […] Afin de préserver la fiabilité et la qualité de la distribution d’électricité, nous pensons qu’il convient d’interdire la consommation d’électricité aux tarifs résidentiels par les miners.”

Selon les informations reçues, certaines réunions russes ont fait face à une augmentation explosive en matière de consommation d’énergie, prétendument due aux miners d’origine chinoise qui ont quitté le pays dans le contexte d’une mesure de répression à l’échelle nationale contre la crypto.

La région autonome d’Irkoutsk, située à 1 700 kilomètres de la Chine, a connu une croissance de sa consommation d’énergie de presque 160 % par comparaison avec l’année précédente. Igor Kobzev, le gouverneur d’Irkoutsk, a pointé du doigt la “croissance de type avalanche” de la demande d’énergie dans la région, accusant les opérations illégales de mining de crypto-monnaies, qui ont été aggravées par le départ des miners de Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *